Pourquoi choisir notre cabinet ?

Testez-nous ! Cela ne vous coûtera qu’en cas de succès. Notre intérêt est aussi le vôtre : si vous recouvrez vos impayés, nous sommes rémunérés.
Nous ne sommes pas philanthropes, c’est ce qui explique notre taux exceptionnel de recouvrement (96% des dossiers confiés).

Combien coûtent nos prestations ?

Il n’y a aucun frais fixe (pour tous les dossiers dont le montant de la créance est supérieur à 2 500 € TTC).
Nos honoraires sont calculés uniquement sur les montants encaissés, par tranches cumulées dégressives.

En cas de procédure judiciaire, combien ça coûte ?

Notre cabinet fait l’avance des frais pour une procédure en Injonction de Payer (environ 120 € TTC). Ce montant sera remboursé par le débiteur si celui-ci est solvable. En cas d’opposition, nous proposons les services d’avocats avec lesquels nous préparons votre dossier et avec qui nous avons négocié les honoraires. En cas de succès (dans 95% des cas), les frais d’avocat vous seront remboursés par l’article 700 du Code de Procédure Civile.
Si ce montant est supérieur, le cabinet gardera la différence. Nous vous rétrocédons donc le montant principal de la créance moins les honoraires de l’huissier en cas de saisie (article 10) et moins nos honoraires.

Au bout de combien de temps restituez-vous les fonds ?

Notre cabinet a pour principe de les restituer très rapidement :

  • pour un paiement par virement, nous rétrocédons vos fonds sous 48 heures.
  • pour un paiement par chèque, il faut compter 10 jours ouvrés, le temps de vérifier si le chèque est endossable.

Comment payer une agence de recouvrement ?

Les cabinets de recouvrement de créances sont dans leur grande majorité rémunérés à la réussite. Vous ne les payez que s’ils vous ont permis de récupérer votre argent. En général, la rémunération des cabinets de recouvrement consiste à prélever une partie de la somme de la créance recouvrée. Les taux du prélèvement dépendent du montant de la créance. Pour des sommes allant jusqu'à 2500 euros, les taux habituellement admis varient entre 20% et 25%. Au delà de 2500 euros, ils tournent plutôt aux autours de 10% à 15%.

Quels sont les types de recouvrement ?

Il existe deux types de recouvrement de créances. Le premier est le recouvrement amiable. Lors de cette première étape, le dialogue avec le débiteur est le moyen privilégié pour arriver à une entente dans le but qu’il règle ses dettes, sans faire appel à la justice. Si le recouvrement amiable échoue, le recours au recouvrement judiciaire est alors incontournable. Comparaître devant un juge dans le but de faire reconnaître aux tribunaux l’existence de la créance est le but de de cette seconde phase du recouvrement. Si la justice tranche en faveur du créancier, celui-ci obtiendra du juge un titre exécutoire qui obligera le débiteur à lui rembourser ses créances.

Qu'est-ce qu'une procédure de recouvrement ?

Une procédure de recouvrement de créance consiste à convaincre ou à obliger un débiteur de payer ses dettes à son créancier. Il existe deux types de recouvrement. Le recouvrement amiable, dont l’objectif est de récupérer les créances d’un créancier par le moyen du dialogue avec le débiteur. A ce stade, le créancier ne fait pas appel à la justice. Le recours au recouvrement judiciaire devient nécessaire lorsque le recouvrement amiable a échoué. L’intervention des tribunaux dans le but d’obtenir une titre exécutoire est alors indispensable. Le créancier doit pour cela faire appel à des professionnels du recouvrement comme des huissiers de justice ou des cabinets de recouvrement de créances.

Quel recours pour un remboursement ?

En cas de factures impayées, la relance de vos clients devient incontournable. Le recours au recouvrement amiable est la première solution. Contacter votre client par téléphone, lui envoyer des mails, lui faire parvenir des lettres de mise en demeure sont les seuls moyens dont vous disposez pour espérer le remboursement de vos créances. Pour aller plus loin, le recours à des professionnels du recouvrement de créances est nécessaire. Des huissiers de justice ou des cabinets spécialisés dans le recouvrement de créances vous permettront de faire appel à la justice en procédant au recouvrement judiciaire. En cas de réussite, l’obtention du titre exécutoire sera le document attestant de l’existence de votre créance et obligera le débiteur à payer ses dettes.

Qui contacter en cas de litige avec une entreprise ?

En cas de litige avec une entreprise qui ne paie pas ses factures, le recours à des professionnels de recouvrement de créance est la meilleure solution pour un créancier. L’huissier de justice est une première possibilité. Ses compétences juridiques permettent de faire appel à la justice et de procéder à des saisies des biens du débiteur pour le forcer à payer ses dettes. Malheureusement, les compétences juridiques ne suffisent pas à mener à bien un recouvrement de créance sans dégâts. La relation commerciale est souvent détériorée à la suite d’un tel procédé. Le recours à des cabinets de recouvrement de créances est de loin la meilleure solution. Expertes en communication et rompues aux techniques commerciales, les sociétés de recouvrement vous font récupérer votre argent dans la majorité des cas sans faire appel à la justice. Tout au long de la procédure de recouvrement de créances, le respect de vos clients reste au cœur de leurs démarches.

Quels sont les droits d'une société de recouvrement ?

Les droits des sociétés de recouvrement varient en fonction des compétences de leurs équipes. Les cabinets de recouvrement ne proposant que le recouvrement amiable ne peuvent pas faire plus que des relances de factures impayées, à l’aide de moyens amiables. Des appels téléphoniques, des envois de mails et de lettres postales seront leurs seuls recours. Ils ne peuvent pas faire appel à la justice, et n’ont pas le droit de procéder à la saisie des biens du débiteur. En revanche, les cabinets de recouvrement travaillant avec des avocats, des juristes et des huissiers, ont le droit de recourir au recouvrement judiciaire. Face aux tribunaux, ils mettront tout en œuvre pour obtenir un titre exécutoire qui oblige le débiteur à régler ses dettes.

Comment fonctionne une société de recouvrement ?

Une cabinet de recouvrement est une société à laquelle un créancier fait appel pour qu’elle l’aide à recouvrer ses créances. Formés au techniques de communication et commerciales, et munis d’une connaissance juridique solide, les cabinets de recouvrement de créances permettent aux créanciers de récupérer leur argent dans la grande majorité des cas. Plus de 95% pour certains. Le recours au recouvrement amiable est la première étape auquel procède le cabinet de recouvrement. À ce stade, le dialogue est le moyen par lequel le cabinet espère convaincre le débiteur de payer le créancier. Si cela n'aboutit pas, le recouvrement judiciaire est alors requis. Le recours à la justice dans le but de faire reconnaître la créance auprès des tribunaux est alors la seule option. Enfin, le cabinet de recouvrement fera éventuellement appel à un huissier de justice pour l'exécution de la décision de justice. Les cabinets de recouvrement sont dans la plupart des cas rémunérés à la réussite, ce qui représente un réel avantage pour les créanciers. Cette rémunération est variable et dépend du montant de la créance récupérée. La plupart du temps, les cabinets de recouvrement prélèvent entre 10% et 25% de la somme recouvrée selon les proportions de cette dernière.

Comment réclamer le paiement d'une facture ?

Réclamer le paiement d’une facture est souvent délicat. Il s’agit d’un équilibre entre la volonté d'être payé et l'inquiétude de voir ses relations commerciales se détériorer. Afin de respecter cet équilibre, une expérience dans les techniques de communication et commerciales sont nécessaires. Relancer ses factures implique de contacter ses clients de manière à les convaincre de régler leurs dettes. Des appels incessants, des envois de mails et des lettres postales menaçantes peuvent malheureusement vous faire perdre des clients, si certaines précautions ne sont pas prises. C’est pourquoi le recours à des cabinets de recouvrement de créances professionnels est souvent la meilleure solution.

Quand relancer une facture impayée ?

Le timing est un facteur décisif dans le recouvrement de créances. Ne pas traîner et être réactif vous permettra de mettre les meilleures chances de votre côté pour recouvrer vos créances. Les factures impayées doivent être relancées dès que le délai de paiement est arrivé à échéance. L'échéance du délai de paiement est la date mentionnée sur la facture. En fonction des situations, ce délai peut aller de 30 jours à 60 jours après l'émission de la facture.

Comment relancer une facture ?

Les moyens pour relancer ses factures impayées sont nombreux. La première technique consiste à procéder à des appels téléphoniques. Grâce à des échanges calmes et persuasifs, le créancier espère convaincre son client de régler ses dettes. Un deuxième moyen est l’envoi de différents mails, rédigés de diverses manières pour là aussi pousser le débiteur à régler les créances du créancier. Enfin, le recours aux lettres postales, comme les lettres de mise en demeure, est aussi envisageable. Toutefois, cela nécessite des compétences en communication assez pointues. C’est pourquoi, la meilleure solution à envisager en cas de factures impayées est de faire appel à un cabinet de recouvrement de créances.

Quand recourir à un recouvrement judiciaire ?

La meilleure issue dans un recouvrement de créances est le recouvrement amiable, qui permet au créancier de recouvrer ses créances par le dialogue avec le débiteur sans faire appel à la justice. Si les taux de réussite sont dès ce stade assez élevés, autour des 70%, ils ne permettent pas de récupérer les dettes du débiteur à coup sûr. Le recouvrement judiciaire est alors incontournable. Les tribunaux, une fois le titre exécutoire délivré, obligeront le débiteur à payer son créancier.

Qu'est-ce que le recouvrement judiciaire ?

Le recouvrement judiciaire est la procédure qui fait suite à l'échec du recouvrement amiable. À ce stade, le cabinet de recouvrement de créance fait appel à la justice. L'objectif est alors de faire reconnaître la créance devant les tribunaux. Si le juge donne une décision favorable, l’obtention d’un titre exécutoire permettra d’obliger le débiteur à payer ses dettes à son créancier.

Quand recourir à un recouvrement amiable ?

Vos clients ne paient pas à temps. Pire, certains d’entre eux ne règlent tout simplement pas leurs dettes. Vous les relancez, mais rien n’y fait, vous désespérez. Le moment est venu de faire appel aux services d’un cabinet de recouvrement de créances. Celui-ci, procédera au recouvrement amiable avant de lancer le recouvrement judiciaire. Le recouvrement amiable permet de recouvrer vos créances sans faire appel à la justice qui est souvent une procédure éprouvante et très coûteuse, tant en termes financiers que ur le plan de votre relation avec votre client.

C'est quoi un recouvrement amiable ?

Le recouvrement amiable est la première phase de toute procédure de recouvrement de créance. À ce stade, le recours à la justice est remis à plus tard. L'objectif étant de permettre aux créanciers de récupérer leurs créances à l’aide du dialogue avec le débiteur. Les moyens utilisés sont souvent les appels téléphoniques, la rédaction de mails et l’envoi de lettres postales.



Pourquoi nous choisir ?

Testez-nous ! Ça ne vous coûtera qu’en cas de succès.
Notre intérêt est le vôtre : si vous recouvrez vos impayés, nous sommes rémunérés.

Des honoraires perçus uniquement sur les montants recouvrés

Pas d'encaissement = pas d'honoraire

Un taux de réussite de plus de 96%*

*pour les créances justifiées et avec un débiteur solvable

Aucun frais d'ouverture de dossier*

* pour les créances à partir de 2500€